FRENSHOCK

(Date d'actualisation : 20 Septembre 2016)

Observatoire Français sur la prise en charge du choc cardiogénique en 2016 (FRENSHOCK)

Ouverture : 19/04/2016

Mise en place Cet Observatoire est proposé par le Dr Clément Delmas investigateur principal, pour le groupe USIC (Unité de Soins Intensifs en Cardiologie) de la SFC.

Objectifs :

Objectif principal : mortalité à J30 du choc cardiogénique en France en 2016.

Objectifs secondaires :

- Descriptif de l’épidémiologie du choc cardiogénique en France en 2016 : prévalence, étiologies, populations touchées, …

-Descriptif de l’état des pratiques en France en 2016 : lieux d’hospitalisation et parcours de soins, thérapeutiques médicamenteuses utilisées, type d’assistances utilisées

-Evaluation du pronostic du choc cardiogénique en France en 2016 :

       - survie à J30, survie hospitalière, survie à 1 an d’un patient pris en charge pour choc cardiogénique en France en 2016

       - nombre de patients greffés et assistés à 1 an

- Evaluation des complications des assistances utilisées en France en 2016

-Analyses en sous-groupes selon l’âge, le sexe, l’étiologie initiale (notamment cardiopathie ischémique vs non ischémique, assistance et type vs traitement médical

Recrutement prévu : 500 patients recrutés prospectivement  sur une période de 6 mois. Les patients auront un suivi à 1 mois puis à 1 an

Critères d’inclusion :

  • Patient majeur (>18 ans) présentant un tableau de choc cardiogénique défini par l’association d’un bas débit cardiaque alors même que les pressions de remplissage sont normales ou hautes, à l’origine d’une hypoperfusion et d’une souffrance d’organe.
  • Patient ayant été informé et ayant donné son consentement pour participer à l’étude

 Critères de non-inclusion :

  • Diagnostic final retenu autre que  choc cardiogénique
  • Arrêt cardiaque sans activité spontanée à la prise en charge hospitalière
  • Choc cardiogénique post-cardiotomie
  • Patient privé de liberté
  • Refus ou absence  de consentement

Bilan global : Au 20 Septembre 2016, 620 patients ont été inclus en France par 48 centres

Pour tout renseignement s’adresser à : frenshock@sfcardio.fr